Ziguinchor

L'hôpital régional de Ziguinchor se voit retirer le groupe électrogène qui lui avait prêté

ZIGUINCHOR - Les autorités gouvernementales ont-elles oublié la mort l’année dernière des six bébés à la crèche de la pédiatrie du centre hospitalier régional de Ziguinchor ? On est tenté de répondre par l'affirmative. En effet, dans un contexte où les délestages se sont intensifiés, le centre hospitalier régional de Ziguinchor vient de se faire priver de groupe électrogène. «Matforce est venu aujourd’hui et à repris son groupe. Et c’est tout à fait normal. Ils nous l’ont prêté pendant un an et demi, donc il est vraiment normal que Matforce reprenne son groupe», a fustigé Abba Diatta, Secrétaire général sous-section Sutsas de l’hôpital régional de Ziguinchor.

«Pendant un long moment, l’hôpital a été plongé dans le noir et l’on risque de revenir à la case de départ. La pédiatrie n’a pas de courant, les services vitaux de l’hôpital régional n’ont pas de courant. Comment l’Etat peut-il jouer du dilatoire jusqu’à ce que Matforce reprenne son groupe sans pourtant que le ministère de la santé n'achète un groupe ?», assène le syndicaliste. Ce qui lui fait dire : «C’est vraiment inacceptable, parce que la Senelec ne peut pas mettre l’hôpital hors délestage». Et selon lui, «si ça continue comme ça, le syndrome de la mort des bébés de l’année dernière va revenir et ce sera regrettable». Ivre de colère, M. Diatta de dire : «Nous demandons à l’Etat du Sénégal de payer un groupe électrogène pour mettre l’hôpital hors délestage». Un appel qui a été largement partagé par les populations de Ziguinchor qui invitent l’Etat à beaucoup plus de sérieux.

«On en a marre de ces wax-waxeet à n’en plus finir. Nous exigeons aujourd’hui du gouverneur et du président du Conseil régional de Ziguinchor de prendre toutes les dispositions pour mettre l’hôpital régional hors délestages», dixit Raphaël Bassène, riverain de l’hôpital.

 

Réponse

Puisque la senelec ne peut couvrir tout le besoin en électricité, il serait judicieux de sensibiliser le peuple à l'utilisation d’énergie alternative notamment l’énergie solaire. Je pense que si on installe des panneaux solaires dans tous les hôpitaux ce serait un moyen de lutter contre les délestages. Les sénégalais doivent savoir que le soleil peut nous donner plus que nous avons besoin en électricité mais il y a des gens qui font semblant d'aimer les sénégalais ils veulent que les gens paient des factures en a pas finir. PARLONS-EN. Par ailleurs les panneaux solaires ne doivent pas seulement être utilisé dans les hôpitaux, on peut doter les postes de polices, les gendarmeries de panneaux solaires car ils constituent des éléments très importants de la société sénégalaise.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site