La casamance

Entre Guinée et Gambie, ce territoire étonne par la vivacité de ses traditions et la richesse de ses cultures, facilitant les rencontres humaines et par la diversité de ses paysages et de ses milieux : un émerveillement permanent pour les ornithologues et les naturalistes les plus exigeants.D’abord Ziguinchor cet ancien comptoir portugais, avec ses bâtiments à l’architecture coloniale typique qui incite à la flânerie. Puis Karabane, île qui joua un rôle déterminant lors de l’installation des français, devenue un havre de paix entre océan et bolongs.La Basse Casamance est le cœur des « Royaumes ». Elle est encore très fortement marquée par ses traditions. C’est le pays des Baïnouk et des Diola.
La Moyenne Casamance, avec Sedhiou, ancienne capitale régionale endormie au bord du fleuve est marquée par les Manding qui ont apporté leur influence culturelle soudanaise.
Kolda, enfin, Pays des Fouladou, ces Peuhl, bergers transhumants, si largement présents en Afrique et dont les origines remonteraient à la haute Egypte.

Kafountine est une petite station balnéaire, située à 103 km de Ziguinchor. Mer chaude, cocotiers et une plage de sable fin qui s’étend sur 20 km jusqu’à la presqu’île des oiseaux.Kafountine est le point de départ pour visiter en pirogue la réserve ornithologique de Kalissaye crée en 1978 pour protéger les colonies nicheuses d’oiseaux marins et les lieux de reproduction des tortues marine. On pouvait également observer le dauphin et le Lamentin

  • les couleurs
    les couleurs
  • les enfants de kaf
    les enfants de kaf
  • Saison des pluies....
    Saison des pluies....
  • saison des pluies
    saison des pluies
  • direction casamance
    direction casamance

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site